29 août

Comment assainir l’air de votre bien immobilier à Pibrac ?

clim logo 2013_07 - 4

Acheter un bien immobilier à Pibrac, à côté de Toulouse et proche de la nature, est une bonne idée sauf si vous empoisonnez l’air que vous y respirez ! 43 % des Français se disent préoccupés par l’impact sur leur santé des composants chimiques entrant dans la fabrication des produits que nous utilisons au quotidien et, pourtant, ils continuent d’acheter produits d’entretien, lessives, eau de javel, décapants, désodorisants…, dans les grandes surfaces. Or, on sait à présent que tous ces produits sont très agressifs pour l’environnement et notre santé. Vous voulez respirer un air sain dans votre bien immobilier à Pibrac ? Pourquoi ne pas retrousser vos manches et fabriquer vous-même vos produits d’entretien à base d’ingrédients naturels. C’est simple et facile à faire !

Contrairement à ce que l’on peut penser, les produits d’entretien que nous utilisons régulièrement dans nos maisons sont loin d’assainir l’air que nous y respirons ! Quel que soit le temps, on commence par aérer, afin de renouveler l’air, et ce, dans toutes les pièces de la maison ! Pas moins de dix minutes par jour.

Exit, eau de javel, décapant et autres produits
On privilégie les produits dotés d’un écolabel européen ou les nettoyants naturels, comme le savon noir ou le vinaigre blanc. Évitez aussi bougies et parfums de synthèse ! Pour désodoriser votre intérieur, confectionnez plutôt des pots-pourris avec des écorces d’agrumes ou des oranges piquées de clous de girofle. Pour avoir des vitres propres, utilisez du vinaigre blanc. Diluez-le dans de l’eau chaude (une tasse de vinaigre pour 5 litres d’eau) et appliquez-le avec un linge. Pour avoir du linge propre, c’est pareil, on range le bidon de supermarchés et on fait bouillir 3 litres d’eau, on y mélange 150 g de savon de Marseille râpé, un verre de cristaux de soude et on y ajoute quelques gouttes d’huiles essentielles. Une fois que le gel obtenu est tiède, on le verse dans un bidon. Un verre à moutarde par machine suffit !

O.D. / Bazikpress © Mimi Potter

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée