20 Juil

Comment visite-t-on un bien immobilier à Pibrac ?

C’est un point important, car si vous ne savez pas visiter correctement un bien immobilier à Pibrac, vous risquez de vous emballer et d’acheter n’importe quoi ! Alors, ce mois-ci, nous vous donnons quelques conseils pour bien visiter et ne pas passer ainsi à côté des points-clés à vérifier.
Si vous passez par une agence, elle vous présentera certainement plusieurs biens immobiliers à vendre dans la même journée. Cela fait donc beaucoup d’informations à retenir… Alors, premier conseil : munissez-vous d’un bloc et d’un crayon et, surtout, prenez des notes. Charges, travaux, taxes foncières et d’habitation, chauffage…, rien ne doit vous échapper !
Arrivez dix minutes avant l’heure du rendez-vous. Faites le tour du quartier. Rencontrez les commerçants. Faites-vous une idée de ses points forts, de ses points faibles et surtout, assurez-vous qu’il ne présente pas de nuisances. Vérifiez aussi la présence de commerces, d’écoles, de moyens de transport. Tous ces éléments sont importants pour votre confort de vie, mais aussi au cas où vous voudriez revendre dans quelques années !

Évaluez l’état des parties communes
Si l’immeuble est en mauvais état, cela pose un problème : de deux choses l’une, soit il y aura des travaux, donc des frais, soit si ce n’est pas le cas, à coup sûr, le bien immobilier perdra, à terme, de sa valeur. Faites le point avec l’agent immobilier sur les travaux votés ou ceux à venir, sur les charges à payer tous les trimestres. Surtout, ne négligez pas ce point ! Les charges importantes grèvent vite un budget.

Une fois que vous serez dans l’appartement, soyez sensible à la luminosité. Est-il bien orienté ? Suffisamment clair ? Privilégiez une orientation est-ouest plutôt que nord-sud. Et pour cause : les pièces au nord n’ont jamais de soleil et manquent de fait de lumière. Faites le point sur la distribution des pièces. Assurez-vous qu’il n’y pas de perte d’espace. Les longs couloirs, plus personne n’en veut… et enfin, lisez le DPE. C’est important, il y va de votre consommation de chauffage !

O.D. / Bazikpress © Jipé

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée