30 Juil

Votre agence immobilière de Brax vous encourage à renégocier votre crédit !

Si le 1er semestre de l’année 2020 restera marqué par les deux mois de confinement qui ont mis le marché immobilier sur pause, son redémarrage dès la mi-mai a été aussi rapide qu’inattendu…

Vous avez acheté un bien immobilier ? La sortie du confinement est aussi l’occasion de renégocier votre crédit. Votre agence immobilière de Brax vous y encourage. Au 1er semestre, chez Vousfinancer, les renégociations de crédit ont augmenté de 53 % par rapport à la même période en 2019 et leur part dans la production de crédit a doublé ! Elles représentent 15 % de la production de crédit au 1er semestre 2020, contre 7 % au S1 2019.

« Le mouvement de renégociations de crédit a fortement repris cette année pour plusieurs raisons. Beaucoup de demandes qui avaient été déposées en fin d’année 2019, à un moment où les taux étaient à nouveau très bas, n’ont été traitées qu’en 2020, en raison de la priorité donnée aux dossiers d’acquisitions, très nombreux également fin 2019. Par ailleurs, ceux qui souhaitaient renégocier leur crédit, mais ne l’avaient pas encore fait, ont pris le temps d’effectuer les démarches pendant le confinement, et n’étant pas tributaires d’une signature notaire, ces dossiers ont pu aboutir rapidement ces dernières semaines », explique Sandrine Allonier.

Un mouvement que note aussi la Banque de France dans sa dernière publication : en avril, la part des renégociations de crédit a atteint 50 % de la production de crédits totale soit 9,4 milliards d’euros (contre 28 % en mars pour 5,7 milliards €).

Un retour des demandes de crédit équivalent à ses niveaux de mars 2020
« Alors que l’année 2020 avait commencé sur les chapeaux de roues avec une très forte demande de crédit dans la lignée du dynamisme exceptionnel de l’année 2019, le confinement a marqué un coup d’arrêt au marché immobilier qui est reparti de façon tout aussi exceptionnelle dès la mi-mai. Ainsi à fin juin, on note un retour des demandes de crédit équivalent à ses niveaux de mars 2020, avant le confinement, et de juin 2019, témoignant d’un effet rattrapage inédit suite à ces deux mois de pause », explique Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée